Les avantages d’un projet de réhabilitation d’un bâtiment

Face aux enjeux climatiques qui se jouent en ce moment et au manque de logement disponible dans certaines villes, la réhabilitation des bâtiments est aujourd’hui en plein essor. Elle se révèle être un levier efficace pour conserver notre patrimoine tout en proposant des appartements et maisons adaptés à notre mode de vie actuel. 

Cette pratique permet d’améliorer les performances énergétiques des bâtiments existants et de pallier à la rareté du foncier dans certaines villes. Les marchands de biens ont donc un rôle à jouer en investissant dans ce type de projet immobilier.

Source : Pexels – Maria Orlova

Réhabilitation d’un bâtiment : définition

Une réhabilitation a pour objectif de réaménager un bâtiment ancien en gardant l’aspect extérieur et en y améliorant le confort intérieur. 

L’intérêt premier de la réhabilitation d’un ancien bâtiment est de conserver le patrimoine architectural des bâtiments. Il est par exemple possible de moderniser un immeuble entier tout en conservant sa façade d’origine. 

La réhabilitation des bâtiments a également un enjeu climatique. En effet, réaliser des travaux de rénovation énergétique dans les bâtiments les plus anciens permet d’améliorer la performance énergétique des bâtiments et de réduire leur empreinte carbone. 

Ainsi, la réhabilitation permet de  :

  • Protéger et de valoriser le patrimoine ;
  • Répondre à des problématiques environnementales ;
  • Améliorer le confort des logements ;
  • Participer à la résolution du problème de rareté du foncier dans certaines villes;
  • Favoriser le parcours résidentiel en permettant aux primo-accédants de se loger.

C’est une opération immobilière complexe, mais qui s’avère être très rentable pour un marchand de biens.

Les avantages de la réhabilitation

Un patrimoine préservé

La préservation du patrimoine immobilier français est essentielle et le marchand de biens y contribue puisque son activité consiste à repenser et à optimiser les ensembles immobiliers qu’il achète. À la différence d’un agent immobilier qui ne fait que revendre en l’état les biens immobiliers, le marchand de biens apporte une valeur ajoutée aux biens qu’il commercialise. À ce sujet, consultez notre article sur la valorisation immobilière.

Cela est encore plus vrai avec une opération de réhabilitation d’un bâtiment puisqu’il s’agit de travaux d’amélioration. Avec ce type d’investissement, on ne procède pas à la destruction du bien, on en conserve la totalité ou une partie et on procède à son aménagement, pour le rendre meilleur. 

 une meilleure performance énergétique et environnementale des bâtiments anciens

Un projet de réhabilitation de logements a également une dimension énergétique. En effet, l’un des avantages de la réhabilitation est d’améliorer le confort des habitants tout en diminuant la consommation énergétique du bâtiment. Ainsi, dans le cadre de la loi énergie-climat de 2019, l’État impose désormais des mesures pour lutter contre les logements très énergivores, également appelés “passoires thermiques”. 

Par son activité professionnelle, le marchand de biens est également investi dans cette action en proposant des habitations mieux isolées et moins énergivores. Réduire les déperditions de chaleur permet aux propriétaires ou locataires de réaliser des économies d’énergie et de diminuer considérablement leur facture énergétique. Cela passe alors par une isolation thermique accrue (nouveaux matériaux isolants, fenêtres en double vitrage, etc.), par une meilleure ventilation, ou encore par le remplacement des installations gourmandes en énergies fossiles par de plus récentes fonctionnant aux énergies renouvelables

Les étapes à suivre pour un projet de réhabilitation d’un bâtiment 

Les opérations de réhabilitation sont complexes à mettre en œuvre et pour les réaliser, le marchand de biens doit s’entourer de professionnels du bâtiment (architecte, maître d’oeuvre, artisan, etc.). Pour mener à bien un projet de réhabilitation, voici les étapes à suivre :

  • Faire un bilan de l’existant et réaliser des diagnostics ;
  • Créer un cahier des charges ; 
  • Choisir ses artisans ou son entreprise pour la réalisation de travaux de réhabilitation ;
  • Obtenir les autorisations de la mairie nécessaires à la réhabilitation du bâtiment ;
  • Gérer, suivre et contrôler le chantier jusqu’à la réception des travaux ;
  • Vendre le bâtiment. 

Une fois le bâtiment réhabilité, il ne reste plus qu’à le vendre. Le marchand de biens peut choisir de le vendre en intégralité ou de le découper en lots. Il peut également trouver un acquéreur avant que les travaux ne soient terminés grâce à un contrat de Vente d’immeuble à rénover (VIR). La VIR n’est pas le cœur de cible des opérations conseillées au sein du réseau Immerialys, mais il permet de sécuriser l’acquéreur. 

Dans le cas d’une VIR, l’acheteur paie le prix de l’immeuble, ou de la partie de l’immeuble existant dès la signature de l’acte authentique. Puis un échelonnement est mis en place pour le paiement des travaux. Le vendeur du bien à rénover demeure maître d’ouvrage jusqu’à la réception des travaux.

Immerialys, professionnel du rachat et reconditionnement d’immeubles, a déjà réalisé de nombreuses opérations de réhabilitation à travers les membres de son réseau. Vous pourrez les retrouver directement sur notre site.

Réhabiliter un bâtiment demande de nombreuses connaissances. Immerialys propose de vous accompagner dans ce challenge professionnel en rejoignant son réseau de marchands de biens franchisés

Partager ce post

Facebook
LinkedIn
Twitter

Nos catégories

Nos autres articles

Vous avez une question ?

Vous voulez devenir marchand de biens ? Vous avez des questions sur la franchise ?
Contactez-nous pour en discuter de vive voix !